Lien vers la version anglaise
Deutsche version hier

L'histoire de Lotte

Vienne - de 1938 a 1945

Photographie de Lotte young Vienne, la ville dans laquelle je vivais a acceuilli Hitler les bras ouverts en 1938, cependant, pendant la premiere semaine des celebrations, 79.000 personnes ont ete arretees par la police de Himmler. Il s'agissait vraiment d'un avant-gout des choses a venir.

J'avais six ans et je commencais tout juste a aller a l'ecole. Des le debut, ma scolarite n'etait pas tres heureuse puisque certains professeurs s'en prenaient plutot a moi. Tout cela parce que mes grands-parents du cote paternel avaient ete des juifs autrichiens ce qui, sous le regime nazi, faisait en partie de moi, de mes freres et de mes soeurs des juifs, ou pour utiliser le terme correct : des Mischling zweitenGrades. Pour courroner tout cela, mon nom de jeune fille etait Diamant ce qui etait facilement identifie comme un surnom juif. Vous pouvez lire plus de choses a ce sujet en clickant ici.

Ces ancetres juifs ont change enormement notre vie pendant les annees du regime nazi. Mon frere a du rejoindre l'armee allemande mais ma mere n'a jamais recu l'aide financiere que les meres des autres soldats recevaient. Tout comme elle n'a pas recu la medaille (Mutter Kreuz) ni l'argent qui revenait aux parents de famille nombreuse. Bien sur, la medaille ne lui manquait pas mais l'argent nous aurait fait du bien puisque nous etions plutot pauvres. On nous persecutait de plusieurs manieres, certaines fois j'en etais reconnaissante. Par exemple, je n'etais pas autorisee a m'engager dans une Organisation pour la jeunesse. le rationnement aussi etait different. Tous les enfants autrichiens recevaient leur livres scolaires et leur materiel gratuitement, mais nos parents devaient payer pour les avoir.

J'etais une enfant plutot astucieuse, je pouvais lire le journal avant de commencer a aller a l'ecole, mais je ne pouvais jamais obtenir de bonnes notes. En consequence, a la fin de mes quatre ans d'ecole primaire, je ne pouvais pretendre a l'enseignement secondaire jusqu'a ce que la guerre soit finie.

Maintenant, tout ceci fait plutot sinistre, principalement, quand je repense aux professeurs qui croyaient fermement a la propagande nazie. Cependant, je dois signaler que mes camarades de classe ne s'en sont jamais pris a moi ni ne m'ont tyranisee.

Il avait aussi le danger toujours present qu'un sympathisant nazi rende compte de notre situation parce que mon pere qui etait respecte par la plupart des familles qui vivaient dans le batiment de notre appartement etait plutot franc de temps en temps. On ne pouvait pas critiquer le regime nazi et les familles juives SOUILLEES par le sang juif pouvaient etre conduites dans un camp de concentration. Heureusement, nous n'avions pas moins de rations alimentaires. Nos coupons de vetements n'etaient pas affectes non plus. Je ne peux pas me rappeler combien nous avons recu au debut mais je me souviens que l'on avait peu de nourriture par la suite. Et, bien que je n'ai jamais passe un jour sans manger, Je savais sans aucun doute ce que ca voulait dire d'avoir faim pendant de longues periodes.

Les bombardements ont aussi commence a devenir serieux les deux dernieres annees. Avant cela, nous avions la plupart des nuits de nombreuses alarmes d'attaques aeriennes , mais les attaques aeriennes n'etaient pas rellement effrayantes et dangeureuses ou nous vivions, jusqu'au jour ou les bombardements ont commence. Je me rapelle plutot bien de cette epoque.

Il y a eu de nombreux dommages dus aux bombes dans notre voisinnage. A chaque fois qu'il y avait un raid aerien, nous nous asseyions dans la cave et ecoutions les bombes tomber. Je suis heureuse de dire que notre batiment n'a jamais ete touche, mais quelques maisons dans notre rue ont ete completement detruites.

Quand le raid etait fini, les gens aidaient a creuser dans les decombres pour sauver des survivants. Parce qu'il n'y avait que tres peu de telephones prives, les messages etaient portes par les enfants, si la distance n'etait pas trop longue parce qu'il y avait toujours le risque d'un autre raid aerien.

En fait, pendant les dernieres semaines avant l'arrivee des Russes, nous vivions quasiment constamment dans la cave et nous pouvions entendre le bruit des mitraillettes de l'armee russe au fur et a mesure qu'elle s'approchait.

Photographie de Lotte avec ses petits enfants, 1997

Lotte Evans
13 Mai, 1997

 

 

Lotte vit maintenant en Australie et elle a ete photographiee en compagnie de ses petits enfants. Elle a ecrit d'autres histoires sur son enfance :

Lotte est membredu conseil des anciens MEMORIES . Vous pouvez clicker ici pour lui ecrire.


Stories Map Food ELDERS