Lien vers la version anglaise.

L'histoire de Lotte

Le Rationnement

Photographie de Lotte jeune De nombreuses questions ont ete posees pour savoir ce qu'etait le rationnement durant les annees de guerre en Autriche et j'essaie de m'en souvenir aussi bien que possible. Gardez a l'esprit s'il vous plait que je n'avais que six ans quand la guerre a commence.

Le rationnement en Autriche a commence, je crois, en 1940. Les denrees alimentaires n'etaient disponibles qu'avec des coupons qui se trouvaient dans les livrets de rationnement. Il y avait des differences selon qu'il s'agissait d'un adulte ou d'un enfant. Il y avait aussi des differences entre les adultes, mon pere qui etait un contremaitre charge de l'installation d'echafaudages avait la possibilite d'obtenir des rations de viande plus grosses car il etait repertorie comme Schwerarbeiter, une personne qui faisait un travail penible. Le sucre etait rationne mais il y avait des coupons pour la confiture comme pour le sucre.

Les enfants pouvaient avoir un surplus de lait (20 cl) a l'ecole. Je me souviens que ma mere echangeait ses coupons et ceux de ses enfants contre des coupons de pain. Avec le pain supplementaire, elle faisait des boulettes de pate qui remplissaient l'estomac bien plus que la viande.

On ne pouvait pas aller dans n'importe quel magasin. Par exemple, on devait toujours aller a la meme epicerie et si tout avait ete vendu on ne pouvait se rendre vers un autre magasin.

Il n'y avait jamais assez a manger et , a ma honte, je me souviens que quand nous etions dans la cave commune pendant les raids aeriens ma mere prenait avec elle nos rations hebdomadaires. Apres environ une heure, je m'ennuyais (on ne pouvait pas se deplacer et il fallait rester assis tranquillement) et un de mes trucs consistait a demander quelque chose a manger. Ma mere repondait que ce qu'elle avait dans ses sacs etait pour ce soir, demain, etc . et je disais quel est l'interet de tout ca si une bombe nous touche, que je suis morte et que toute cette nourriture est gachee. Je sais que c'est bete mais je me protege le visage encore quand je repense a tout ca.

Les vetements aussi etaient rationnes, je suis desolee mais je ne me rappelle plus grand chose a ce sujet. Tout ce dont je me souviens c'etait que pour les chaussures il y avait des coupons de premiere et de seconde classe.

Les familles avec de nombreux enfants etaient suceptibles d'obtenir de l'argent supplementaire (Kinderbeihilfe) mais ma famille ne pouvait pas y pretendre a cause de ses origines juives.

Il y avait aussi une prime si un membre de la famille s'engageait dans l'armee . Mon plus grand frere a eu 18 ans en 1940 et a ete directement engage. Ma mere a recu environ 80 Marks mais elle a du les rendre quand un voisin a signale au parti nazi que mes arriere grands-parents avaient ete juifs. Ils ont garde mon frere dans l'armee mais ont demande qu'on leur rende l'argent.

Le rationnement en Autriche s'acheva en 1949-1950.

Lotte Evans

Lotte a ecrit d'autres histoires sur son enfance :

Lotte est membre du comitte des anciens de MEMORIES. Vous pouvez clicker ici pour lui ecrire.


Stories Map Food ELDERS