English version here
Deutsche version hier

L'histoire de Pamela

Yankees! - Une enfance londonienne

Les autorités de la ville envoyaient régulierement des gens (des femmes et leurs jeunes enfants) en sécurité hors de la ville, a la campagne. Ma mere y alla en maugréant et en se plaignant. C'était une citadine.

Le train était plein a craquer de soldats américains allant quelque part. Chaque siege était occupé, chaque parcelle de sol était recouverte par quelqu'un. Comme j'étais un petit enfant, je ne pouvais enjamber les sacs ou contourner les gens, alors les soldats me passerent de main a main le long du couloir, ma mere essayant de suivre. Et ils me donnerent du chewing-gum ! J'appris a dire "Any gum, chum?" pour un paquet de chewing-gum Wrigley's Spearmint.

Ces yankees! Je pensais qu'ils étaient les personnes les plus grandes et les plus fascinantes du monde.

Souriants, beaux, fascinants, une voix de star de cinéma, généreux et amicals.

Yankees! Avec des oranges et des barres de chocolat dans leurs sacs a dos, des bas en soie dans leurs poches, du chewing-gum (Wrigley's Juicy Fruit) dans les mains. Tout pour etre distribué, a nous, si seulement nous pouvions leur parler. Si seulement notre jeune et jolie tante allait danser avec l'un d'eux, puis l'invitait a la maison prendre le thé.

Ils ne sont pas comme nous les anglais. Pour paraitre bien élevés nous devons etre sérieux et calmes (les enfants devraient etre vus mais pas entendus). Et nous ne devions pas prendre ou vouloir plus d'une fois de quelque chose.

Mais les Yankees! Leurs uniformes sont lisses et jolis; leurs mouvements détendus et amples. Il prennent beaucoup de place par leur simple présence. Ils ont des accents merveilleux. Quelquefois durs a comprendre, mais merveilleux a entendre lorsqu'ils font traiiiner leurs mots. Cela sonne doux, apaisant, amical. Ils parlent facilement et fort les uns aux autres - ils rient facilement, fort, meme dans les lieux publics!

Ils aiment les enfants! Quel étonnement - ils aiment en fait les enfants! Parlent avec nous, ébouriffent nos cheveux, nous assoient sur leurs genoux, nous disent que nous sommes mignons (que veut dire mignons?), nous donnent des bandes de chewing-gum. Et nous n'avons pas besoin de le garder - nous pouvons le manger. Avant le diner! Et ils ne s'énervent pas si nous en demandons plus. Ou si nous nous accrochons a eux, restons a leur coté, les touchons. Ce doit etre ca d'avoir un pere.

Age 5 - amoureuse. Folle amoureuse - des Yankees.

Pamela
10 Octobre 2001


Vous pouvez lire
L'histoire de Pamela "le fruit volé" si vous cliquez ici. Pamela et sa famille ont par la suite émigré aux USA et elle vit maintenant dans le New Jersey. Elle est membre de the TIMEWITNESSES Panel of Elders et vous pouvez lui écrire et lui poser vos questions si vous cliquez ici.


Stories Map Food ELDERS